Please check an answer for every question.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.

08/11/2019 News

Top 10 – Ils sont passés par la CAN U23 Total

Du 8 au 22 novembre, la Coupe d’Afrique des nations U23 Total fait son retour pour sa troisième édition, en Égypte. Et préparez-vous à du spectacle : par le passé, de nombreux talents aujourd’hui reconnus sur la scène internationale ont fait de ce tournoi un tremplin. La preuve avec ces dix noms.

Mohamed SALAH // ÉGYPTE // Liverpool (ANGLETERRE)

Du haut niveau, la Coupe d’Afrique des nations U23 ? Au regard des performances de Mohamed Salah dans la compétition, la réponse est oui. En 2011, l’Égyptien n’avait ainsi réussi à marquer qu’une seule fois au cours d’une demi-finale dans laquelle il s’était fait éliminer par le Maroc d’Abdelaziz Barrada. Salah, oui, l’un des actuels meilleurs footballeurs du monde, qui a remporté la dernière Ligue des champions avec Liverpool, qui a atteint la finale de la CAN Total 2017 (membre de l’équipe type de l’épreuve) et qu’aucune défense ne parvient à maîtriser. Autant dire que ce tournoi difficile l’a, à coup sûr, fait mûrir.

_salah_icon_190627-90-000786_dpai.jpg

 

Ismaïla SARR // SÉNÉGAL // Watford (ANGLETERRE)

Le seul de sa nation à transformer son tir au but lors de la petite finale de la CAN U23 2015, finalement remportée par l’Afrique du Sud. À l’époque, le petit Ismaïla Sarr n’a pourtant pas encore soufflé sa 18e bougie. Moins d’une année plus tard, la sélection A le convoque pour montrer l’étendue de son talent sur un terrain de football, alors qu’il vient de passer de Metz au Stade rennais. Suivent une CAN Total 2017 dont il est le plus jeune joueur, une finale de CAN Total 2019 et un transfert à Watford pour 35 millions d’euros. En attendant encore plus grand ?

_sarr_icon_ulr_230619_92_14.jpg

 

André POKO // GABON // Göztepe (TURQUIE)

Pas la peine de chercher bien loin la période la plus marquante de la carrière d’André Biyogo Poko, qui évolue depuis bientôt trois ans en Turquie : il s’agit, à n’en pas douter, du cru 2010-2011.  Cette saison-là, le milieu défensif s’offre un doublé championnat-Coupe du Gabon avec l’US Bitam, rejoint les Girondins de Bordeaux qui le recrutent sur les préconisations d’un certain Gernot Rohr – actuel sélectionneur du Nigeria- et s’adjuge la CAN U23 se déroulant au Maroc. C’est même lui qui, à la dernière minute de la prolongation d’une demi-finale bloquée contre le Sénégal, libère les siens en envoyant le ballon au fond des filets. Un signe, pour celui qui s’imposera ensuite logiquement comme un cadre de l’équipe A.

_poko_icon_fid_250315_08_28.jpg

 

Oghenekaro ETEBO // NIGERIA // Stoke City (ANGLETERRE)

4 août 2016, Arena da Amazônia (Brésil), Jeux olympiques. Auteur d’une performance majuscule et d’un quadruplé planté en moins d’une heure, Oghenekaro Etebo se fait un nom en participant activement au succès spectaculaire du Nigeria – médaille de bronze – devant le Japon (5-4). Cependant, ceux qui se sont intéressés au joueur ne peuvent être surpris. Six mois plus tôt, l’attaquant de Stoke passé par Las Palmas ou Feirense et qui a débuté au Warri Wolves a été élu meilleur jeune africain de l’année 2015. Et pour cause : le redoutable attaquant, lauréat de la CAN U23 2015, en a été le meilleur buteur avec cinq réalisations au compteur. Dont un doublé décisif en finale, et le seul goal de la demi-finale. Un mec qui pèse, donc.

 

Zinedine FERHAT // ALGÉRIE // Nîmes (FRANCE)

Des Zinedine qui savent caresser le cuir avec leurs pieds, il y en a au moins deux sur cette terre. Mais contrairement au Zidane, le Ferhat a toujours des cheveux et n’a pas encore pris sa retraite. Bien au contraire. Arrivé dans l’Hexagone par Le Havre en 2016 et tapant aujourd’hui la balle en Ligue 1 avec Nîmes, le natif de Bordj Menaïel n’a pas attendu de voyager sur un autre continent pour montrer ses qualités. Chez lui, l’ailier a énormément gagné : deux championnats avec l’USM Alger, une Coupe nationale, une Supercoupe, une Coupe arabe des clubs champions, une Ligue des champions de la CAF Total… Hélas, la CAN U23 2015 lui est passée sous le nez d’un rien malgré ses deux buts : en finale, les Fennecs s’inclinent 2-1 face au Nigeria d’Etebo. Bientôt la revanche avec les grands ?

 

Baghdad BOUNEDJAH // ALGÉRIE // Al-Sadd (QUATAR)

La coqueluche des supporters algériens, vainqueur de la CAN Total 2019, auteur du but le plus rapide de la compétition (en finale, après moins de deux minutes de jeu contre le Sénégal), crédité d’un improbable total de 39 buts en 21 matchs avec le club qatari d’Al-Sadd la saison passée, a ouvert le score face aux redoutables Nigérians en phase de poule de la CAN U23 2011. Malheureusement pour lui, les Super Eagles démoliront ensuite les Fennecs (4-1), remisant ainsi aux oubliettes leurs rêves de gloire sur le chemin des demies.

_boudnedjah_icon_ped_190719_08_17.jpg

 

Lacina TRAORÉ // CÔTE D’IVOIRE // CFR Cluj (ROUMANIE)

Reconnaissable à ses 2,03  mètres sous la toise, l’ancien attaquant de Monaco, Everton et du CSKA Moscou s’est révélé en 2011 lors de la CAN U23 au Maroc. Lors du match décisif contre le Gabon en phase de poules, il ouvre le score à la trentième minute avec son style dégingandé. Mais cela n’aura fait que redoubler les ardeurs des Panthères, qui mordent trois fois les Éléphants et se qualifient à la différence de buts.

_traore_-_icon_ant_260113_01_06.jpg

 

Didier NDONG // GABON // Dijon (FRANCE)

En 2011, Didier Ndong était supposé jouer avec les U17, mais le Gabon a été éliminé en qualifications par le Congo. Le coach Albert Mbourounot a du flair, et en profite pour convoquer le jeune milieu chez les U23. Entré en jeu contre l’Eswatini à quelques mois de la compétition, l’espoir gabonais marque le troisième but de son équipe qui s’impose 3-1 à Libreville. Il ne quittera plus jamais le groupe, qui sera finalement sacré au Maroc.

_ndong_icon_ulp_220117_93_05.jpg

 

Keagan DOLLY // AFRIQUE DU SUD // Montpellier (FRANCE)

Âgé de 26 ans, Keagan Dolly est un milieu polyvalent doté d’un bon pied gauche. Il explose véritablement au Mamelodi Sundowns, où il remporte le titre de meilleur espoir de Premier Soccer League et soulève la Ligue des champions de la CAF Total en 2016. L’année d’avant, il se distingue lors de la CAN U23 Total en menant les Bafana Bafana au stade des demi-finales. Il rate son tir au but lors de la petite finale contre le Sénégal, sans conséquence.

_keagan_icon_vmi_070517_04_12.jpg

 

Habib DIALLO // SÉNÉGAL // Metz (FRANCE)

Cette saison, il enfile les buts comme des perles sous le maillot du FC Metz, en Ligue 1. Mais l’explosion au haut niveau de la pépite de Génération Foot n’est pas une surprise pour les connaisseurs, qui ont pu admirer son talent en 2015 lors de la CAN U23 où Habib a inscrit deux buts importants contre la Tunisie et la Gambie et porté les Lions de la Téranga jusque dans le dernier carré.